Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jacques Louvain, peut-être

par Dominique Boudou, carnets, extraits, en-cours etc.

11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 11:45

Pour cette édition 2013 du printemps des poètes, une petite série de trios qui trillent, chacun dans sa ramure, pour les autres :

 

Des mots qui

perlaient

le long des


heures


des phrases

incongrues

aux tempi

insoumis

 

tu parlais

 

oh !

 

*

 

Je tremble

de

chaleur

froide

 

la foule

englobe

l'ailleurs

 

tant de

silences

Vincent Motard-Avargues, in Si peu, tout, éditions Eclats d'encre, 2012

 

Le parc n'a plus la force

De refermer ses grilles

Ni le sifflet de retomber des lèvres du gardien

Après dimanche, il y a mourir

Pour qui le peut encore

 

*

 

Toute lune non regardée

S'éteinr

L'éclat prêté

A taux d'usure

Regagne la pupille

Etienne Orsini, in Gravure sur braise, éditions Le nouvel athanor, 2013

 

Hiverner comme une brebis hébétée

Comme un berger aveugle.

User le chagrin timide,

Blotti comme un oiseau

Qui ne peut se savoir si grand.

Nuit noire, nuit noire

Pour un cheval maintenant seul.

 

*

 

Comment partir sans la rivière lisse et nue

Du vent troussant les feuilles,

Sans les bourgs au bas de la nuit

Qui sont des colliers qui grelottent...

Jacques Vandenshrick, in Traversant les assombries, éditions Cheyne, 2004

 


Partager cet article

Repost 0
Dominique Boudou - dans Carnets
commenter cet article

commentaires

marie-claude 11/03/2013 13:52


Merci !