Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jacques Louvain, peut-être

par Dominique Boudou, carnets, extraits, en-cours etc.

17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 11:37

Amzer al Kriss fait ses repérages, rêve que demain toute la cité louera son talent et que la télé filmera le chantier tout rose et bleu désormais.

Amzer al Kriss est un soleil bleu qui passe devant la clinique vétérinaire et voit les trois cadrans de l'horloge.

Combien de secondes à rebours avant le grand basculement du siècle, combien d'épouvantes encore sur l'orange bleuie du monde ?

Amzer al Kriss crache par terre. Il a peur tout à coup de ces chiffres qui rétrécissent la vie, qu'il taguerait bien s'ils n'étaient pas si hauts, une tête de mort avec trois yeux, et le voilà qui crache encore, faut savoir conjurer la peur quand l'urgence est là.

Quel âge il aura en l'an deux mille ?

Est-ce qu'il aura enfin du cran pour déclarer sa flamme à Amina, depuis le temps qu'il brûle d'amour dans son coin, est-ce qu'il va y arriver ?

 

Vendredi soir. Chayeb prend une douche dans la cabine Fayat pendant que Ricoh prépare les verres. Le curaçao, une goutte pas plus, sinon l'herbe de bison on la sent pas et la vodka on dirait un lac tout glauque. Du doigté Ricoh, de la minutie, Chayeb attend ça de toi, que le cocktail soit parfait, que les deux heures que vous allez passer ensemble à causer lui donnent du courage à vivre. Mettre un pas devant l'autre, puis un autre encore, sur le long bitume des jours. Rentrer chez soi à la nuit par le tram de la ligne 35, grimper jusqu'à sa chambre sans faire grincer l'escalier à cause du proprio, se glisser dans les draps nus, lire une page ou deux d'une revue, n'importe laquelle pourvu qu'elle pique les yeux, et dormir tout simplement, une montagne pour Chayeb, on est si bien dans la cabine Fayat, à causer avec Ricoh.

" Ricoh !

- Oui !

- J'ai pas eu la force avec les nanas.

- Quelles nanas Chayeb ?

- Cet après-midi, les filles du lycée !

- Et alors ?

- J'aurais tellement voulu qu'elles me disent.

- Bois un coup Chayeb, regarde comme la vodka est bleue, on dirait la mer. "

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marie-claude 17/12/2011 17:18


bleuir le noir, vouloir la vie en rose ... et boire un coup tandis que le chantier s'endort ...


amitié .