Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jacques Louvain, peut-être

par Dominique Boudou, carnets, extraits, en-cours etc.

20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 17:44

Ce matin de bonne heure, j'ai pris ma première leçon de saut à la perche avec Jean Galfione. Nous avons d'abord couru en petites foulées autour du stade puis, après des exercices d'assouplissement des lombaires, nous avons bu du vin. Jean Galfione m'a raconté son ancienne vie de représentant en machines agricoles, ses mariages ratés, ses enfants ratés et sa fuite à Cordon jaune où tout est possible. Il m'a dit que je pourrais devenir un bon perchiste mais que j'avais le mental un peu flasque. Le vin aidant, il s'est laissé aller à quelques traits philosophiques car le saut à la perche, selon lui, incarne la volonté de s'affranchir des éléments et permet de se constituer en tant que sujet. Ses propos m'ont paru fumeux, d'autant que le soleil commençait à taper dur sur la ville. 

Jean Galfione m'a aussi parlé de ses jeux d'enfant quand il s'entraînait à sauter des fossés en s'appuyant sur un bâton. Il m'a semblé plus convaincant dans le registre du souvenir. Les fossés l'ayant vite lassé, il s'est mis à sauter des ruisseaux et, plus tard, arc-bouté sur un bambou, des bras de rivière. Mais le saut en longueur ne le comblait pas totalement. Jean Galfione, déjà philosophe, ou poète, rêvait de son corps créant sa propre altitude. Il s'est mis à sauter des haies, des murs, des ponts et serait devenu une curiosité sans son mariage calamiteux avec une cuisinière qui n'aspirait qu'au plat. 

Cordon jaune a sauvé Jean Galfione et me sauvera aussi. Quand je serai un perchiste aguerri, que d'une seule poussée je m'élèverai de quatre mètres, puis cinq voire six, que mon corps tout en courbures pliera à son désir les caprices de l'espace, je serai prêt pour le grand saut. 

Si ma perche est assez solide, ma conviction assez entière, il y aura de la place pour deux dans l'aventure. Théus aussi saura voler.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

win 7 support 03/01/2014 12:48

Good article. It is a true privilege you know running along the people with such status and the people who has succeeded in life like nothing. Success needs raw guts and that is what exactly these people are about.

marie-claude 24/08/2011 16:54



s'élever toujours plus haut et s'éprendre d'une "cuisinière qui n'aspirait qu'au plat" ...


Pas question de perche pour toi !


amitié .



Brigitte Giraud 22/08/2011 12:03



très au-dessus de la mêmée, toujours, ben oui !



Yelle 22/08/2011 11:38



Avec ou sans le coaching de Jean Galfione, moi j'ai toujours trouvé que tu t'élevais largement au-dessus de la mêlée... ça me fait très plaisir de te retrouver avec ce superbe texte !



Brigitte Giraud 20/08/2011 22:24



Il y a du Gueulflin dans l'air !